Le Cromimi-Nut n°68

Aller en bas

Le Cromimi-Nut n°68

Message par Mitsou-star le Jeu 15 Nov - 23:43

Coucou amis lecteurs

C'est jeudi,comme à l'accoutumée vous retrouverez le Cromimi-Nut dans vos kiosques.


Peut-être pourrez-vous lire un article dès aujourd'hui mais souvenez-vous,les articles s'échelonneront suivant les disponibilités  de chacun.Alors passez souvent pour découvrir les nouveautés.


                                   


Bonne lecture et pensez à ouvrir les spoiler,le mode d'emploi reste le même.


Dernière édition par Mitsou-star le Mer 28 Nov - 21:57, édité 1 fois
avatar
Mitsou-star

Messages : 601
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 69
Localisation : Landes du Sud / littoral Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par kiki la douce le Ven 16 Nov - 2:50


Spoiler:

































avatar
kiki la douce

Messages : 2758
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 63
Localisation : givors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par kanougatine le Ven 16 Nov - 12:42

Bravo Kiki ! quel travail pour tous les caser et faire une histoire logique . j'avoue que je m'amuse bien à trouver des noms à mes cros .

Pour les derniers voici la réponse :
- Karen de Bathot = carène de bateaux (c'est la partie du bateau qui est dans l'eau)
- Lindsey unbonchocolat = Lindt c'est un bon chocolat
- - Dereck Thô = de recto (petite blague familiale avec le prénom d'un de mes oncles qui est militaire)

Merci pour cet article, j'espère que les cropines vont rire autant que moi quand je les baptise
avatar
kanougatine

Messages : 385
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : près de mes petits cromimis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par KAcahuète le Ven 16 Nov - 16:12

Voici mon article que je viens vite poster, avant d'avoir lu le précédent !

Bonne lecture …

Spoiler:



Je repasserai lire tantôt ... !
avatar
KAcahuète

Messages : 3077
Date d'inscription : 25/08/2017
Age : 56
Localisation : Hors hexagone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par kiki la douce le Ven 16 Nov - 16:38

coucou,
ohhhh Ka c'est adorable ces petits personnages aux grands yeux et tu as très bien croqué les situations avec 
nos cromimis,merci pour les miens
bravo a toi

Kanou ,merci,c'était un plaisir d'essayer de deviner les noms pas toujours simples et merci pour l'explication des derniers


bisous et bon WE,kiki
avatar
kiki la douce

Messages : 2758
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 63
Localisation : givors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par KAcahuète le Ven 16 Nov - 17:15

Alors, dans la série des congratulations réciproques  Wink ... je dis,
merci Kiki' ... je viens de finir le tien et je le trouve GÉNIAL : quelle gymnastique d'esprit pour tous les caser dans une histoire qui tient la route au final ... et ce n'était pas chose aisée, avec ces drôles de prénoms (bravo à Kanou' au passage pour ces idées des plus originales qui nous font bien rire quand on essaye de les lire ... moi aussi, je sèche parfois sur certains et je dois les relire plusieurs fois avant de percuter ... ) !
Ça valait vraiment un article ... bien vu Kiki' !!

On attend la suite (toujours dommage que personne ne se lance et poste un p'tit truc) ... le CRONUTS est ouvert à tous, répétons le : pas seulement en tant que lecteurs, mais aussi comme auteurs !
Allez, lancez-vous ... !
avatar
KAcahuète

Messages : 3077
Date d'inscription : 25/08/2017
Age : 56
Localisation : Hors hexagone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par mousserebelle le Ven 16 Nov - 18:08

coucou mes crozamies, trop contente de lire ces 2 articles extraordinaires de kiki et Ka, je me suis vraiment régalée. Kiki il fallait le faire vraiment, tu t'en es bien sortie, le fil des mots te manquerait-il ?
Merci à Kanou pour avoir si bien inspirée kiki et pour les explications, j'avais trouvé le chocolat Lindt et je pensais à "Directo" employé pour direct au lit.... par exemple.....

Je vais juste posté mes petits cros en vacances à Nice.... dès que c'est fait......
Gros bisous
mousse

_________________
avatar
mousserebelle

Messages : 2434
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 71
Localisation : NIMES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par kanougatine le Ven 16 Nov - 19:32

Très joli article Ka, excellente idée de les avoir comparé à nos petits cros . Cela a du te prendre du temps pour trouver les correspondances, quelle patience ! 
il me semble en effet avoir vu déjà ces petits personnages mais je ne me rappelle plus où.

Bravo et merci beaucoup de nous faire partager tes trouvailles artistiques.
avatar
kanougatine

Messages : 385
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : près de mes petits cromimis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par Corsinette le Lun 19 Nov - 13:30


les cronuts.
Kiki:belle préparation pour cette histoire de Kanou.
KA: Isa Kessedjian,que de recherche pour caser tous ces cros.
avatar
Corsinette

Messages : 816
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 69
Localisation : 01800

Revenir en haut Aller en bas

Le Récit du Prince

Message par Mitsou-star le Mar 20 Nov - 1:23

Bonsoir les amis

Je viens de jeter un rapide coup d'œil aux articles ci-dessus et ça a l'air super.Demain,je repasserai pour voir tout plus en détails.
Merci à nos journalistes et à nos lectrices.




Spoiler:


Souvenez-vous,lors de la mini-croisière dans le golfe des Flots Bleus,l’été dernier,nos petiots ont visité différentes îles.

L’une d’entre elles se nommait L’Ile de la Baleine et voici ce que Chihiro nous contait à son sujet :
« Je ne peux rien dire de la seconde l’île de la Baleine que je découvrirai avec eux.Une légende des anciens temps raconte que des Cromimis qui habitaient cette île ont embarqué un jour sur un bateau pour découvrir le monde.


              



On ne les a jamais revus.Peut-être ont-ils essuyé une tempête ?



                      



Ce serait le comble de l’ironie s’ils avaient été happés par une baleine !!!

Lors de la visite,l’été dernier nos cromimis ont découvert une île calme et sereine peuplée de familles de cro-marins très accueillantes.
L’île s’étend sous le soleil et une partie est fraîche et boisée.
Nos petiots ont parcouru les villages aux ruelles fleuris de roses trémières.

                     

Ils ont visité le vieux moulin à vent,un vestige des temps anciens.

                            

Et tout au bout là où la terre finit et se confond avec le ciel et la mer,l’île s’enorgueillit du plus beau phare de tout la région,le Phare des Baleines.

                            


Spoiler:

Le Phare des Baleines à Saint Clément des Baleines sur l’île de Ré
A une époque où le trafic maritime commercial et militaire est de plus en plus dense, les naufrages de navires sont de plus en plus nombreux. Les ports et côtes français ne sont pas suffisamment équipés pour guider les vaisseaux qui sillonnent la mer. On décide alors la construction de ports profonds et de tours à feux pour en baliser l’accès.
La tour des Baleines est construite sur ordre de Colbert d’après un programme établi par Vauban pour servir avec le phare de Chassiron, de protection avancée au tout nouvel arsenal de Rochefort créé en 1666.
Ce tout premier phare des Baleines est construit sur des plans dessinés par Augier en 1669. C’est une tour en pierres de taille provenant des carrières de la région (Saint-Savinien). L’édifice a 3 étages avec chacun une pièce à laquelle on peut accéder par un escalier à vis situé sur un côté du bâtiment.
Vu sa position géographique, ce premier phare est un observatoire maritime idéal qui permet d’avoir une vision sur l’horizon pour observer les navires, tant ennemis qu’alliés, qui s’approchent des côtes.
Au milieu du dix-neuvième siècle Augustin Fresnel met au point sa célèbre lentille. L’ancien phare, qui  pourrait alors bénéficier de ce nouvel équipement, doit être rehaussé, car la portée ne sera pas suffisante compte tenu de sa faible hauteur. C’est alors que l’on décide de construire le grand phare des Baleines.
La vieille tour des Baleines a été classée Monument Historique le 22 juin 1904.

Vers 1800, le trafic maritime augmentant, le premier phare des Baleines n’était plus suffisamment efficace, de portée trop limitée avec un éclairage peu fiable pour assurer la sécurité des abords de la pointe des Baleines. On décide alors de construire deux phares, l’un à terre à proximité de la Vieille tour, l’autre en mer sur le plateau rocheux de la pointe des Baleines.

Le grand phare des Baleines, défini comme phare de premier ordre ou phare d’atterrissage, est construit puis allumé en 1854 dans le cadre du grand programme de balisage des côtes établi par le Service des Phares et Balises sous l’impulsion de l’architecte Léonce Reynaud en 1825. Ce programme prévoit la construction de phares sur toutes les côtes françaises pour permettre à tous les marins de voir un phare où qu’ils se trouvent à l’approche des côtes.
A partir de 1849 aux Baleines, commence simultanément la construction du grand phare qui est une tour octogonale en pierres calcaires de la région (Crazannes, Saint-Vaize et Le Douhet) avec un soubassement et des appareillages en granit bleu de Kersanton venu de Bretagne et de celle du phare du Haut Banc du Nord, appelé aussi phare des Baleineaux.
Ils sont allumés en même temps en 1854 et équipés d’optiques de Fresnel qui sont  toujours en service. Le phare des Baleines a fonctionné au pétrole jusqu’en 1882 et a ensuite été doté d’une centrale de production d’énergie électrique à vapeur vers 1904, puis a été raccordé au réseau électrique en 1949.
Le phare des Baleineaux quant a lui a fonctionné au pétrole et a été habité jusqu’en 1927, date à laquelle il a été automatisé.




                         


Le Phare des Baleines,la vieille tour,ancien phare et au large le Phare des Baleineaux     





Autrefois,les baleines longeaient souvent ses côtes lors de la reproduction.

                      

Aujourd’hui ne subsiste plus sur l’île qu’une réplique en bois et carton pâte de la baleine de Pinocchio qui sert d’attraction pour les enfants.

                         

Quand on leur parle des six disparus,les îliens haussent les épaules. « Est-ce une légende de l’Ancien Temps?Ce qui est sûr c’est qu’on ne les a jamais revus... »

                                                            

Voulez-vous connaître le dénouement de cette énigme ?

Hé bien,aujourd’hui enfin vous saurez tout... ou presque.



Ce matin,nos cromimis tôt levés sont pressés de partir pour l’écrole.

Aujourd’hui pas de cartable,juste un stylo et un bloc pour les plus grands,de quoi prendre des notes si on le souhaite.
Tous les élèves sont invités à une conférence.Nos aventuriers du désert de Krosoif vont nous raconter la découverte de Cromi-Mythic et visionner films et photos.

Dans le hall d’entrée de l’écrole,nous voici accueillis par la joyeuse équipe.Parmi eux nous sommes bien étonnés par la présence de quelques habitants du désert arrivés hier soir par hélico.


                                    
               

En passant devant la cantine nous apercevons un magnifique buffet dressé pour la circonstance. Humm,c’est beau et ça sent bon !A midi on va se régaler.


                       


Mais pour l’instant,direction la salle de gym.
Elle a été débarrassée de ce que nous appelons en plaisantant « les appareils de torture ».

                           

A la place on a aligné des bancs et tout au fond est déroulé le grand écran qui est souvent utilisé pour des conférences,des reportages ou les divertissements et les films lors des fêtes comme Noël par exemple.

                                    

Chutt,ça commence.Ecoutons

Nous avions laissé nos cromimis devant les grandes portes de Cromi-Mythic.Enfin plus exactement dans le jardin fleuri qui accueille les visiteurs.

                          


L’endroit était lumineux,serein et parfumé.
                                                                   
 

Les massifs qui entouraient les fontaines d’eau claire où nous nous désaltérions étaient composé de roses de DaMaselys.

                                        


« Montez sur mon dos dit la tortue Urashima.Ici,point besoin de se presser,le temps est suspendu.»

Ma foi c'est vrai qu'il ne fallait pas s'impatienter.
Au rythme lent des pas de la tortue,nous nous sommes dirigés vers une porte en bois de rose entièrement sculptée .

                                                                   

Urashima toqua contre la porte à l’aide de son bec corné.

« Kiki est là ? » dit une voix chevrotante
« Ce sont nos voyageurs qui viennent du Pays des Cromimis. »

La porte fut rapidement ouverte.Brusquement tout semblait s’animer.Nous nous trouvions dans un grand salon.Le sol était couvert de tapis persans,de poufs et de sofas.Un vieux couple de cromimis et leurs amis s’apprêtaient à prendre le thé.

                       
« Je suis le Prince Mathis,un des six fondateurs de Cromi-Mythic.Je vous présente mon épouse Palomabely,belle et douce comme une colombe,dit-il aimablement. 
Chez nous,tous l’appelle Mamie car elle a 45 petits-enfants et 4249 arrières petits-enfants.
Et voici mes amis les plus proches et mes enfants.

Nous vous attendions depuis si longtemps.Enfin,vous voilà.Asseyez-vous et joignez-vous à nous pour le thé.»

Nous étions fatigués,assoiffés et affamés.Aussi ce fut un réel plaisir de nous asseoir pour partager le thé à la menthe,les mini Chocolatines au miel de Lavender et les Kanougatines à la Kacahuète.

                         

« Osilie prendre conseilla la Princesse.Ils sont tou-tout frais,délicieux et faits spé-cia-lele-ment pouour vous. »

On ne se fit pas prier mais en Cromimis bien éduqués,on savait qu’il était déconseillé de vider tous les plateaux.

« Jojose espérer que vous vevenez en amis ? » demanda la Princesse qui bégayait et déformait un peu les mots.
Nous ne pouvions pas répondre la bouche pleine,nos joues et nos bajoues étaient gonflées par les loukoums à la pistache,mais devant nos bonnes bouilles,elle fut vite rassurée.

Et nos hôtes commencèrent un long récit.

« Nous sommes des enfants de l’Ile de la Baleine qui se trouve au large des Flots Bleus.Enfin,qui se trouvait car notre île existe-t-elle encore ? »
Nous les rassurons à ce sujet et les baleines sont de retour pendant la période hivernale.

                         

Nos vétérans paraissent apaisés et satisfaits.

Jadis,le Crocéan n’était pas docile et notre îlot subissait d’incessants raz de marée.
La terre craquait,des cascades se formaient et des morceaux de l’île s’éloignaient à la dérive.

                           


Peu à peu les habitants désertaient cette terre impossible à vivre pour aller s’installer sur la côte ou les îles voisines.
Nous fûmes les derniers à partir.Un beau matin,à six nous embarquions sur le seul navire qui restait encore accosté sur le rivage,emportant avec nous nos souvenirs,quelques maigres affaires et nos animaux familiers.

                            


Parmi eux se trouvaient Urashima et Léna notre petite chatte devenue un peu Crazy depuis cette aventure. »
Celle-ci roulée en boule sur les genoux de sa maîtresse ronronnait « Tu as rrraison,mon Prince. »

                             


Le Prince était un magnifique conteur,éloquent et un tantinet dramaturge.

Nous apprîmes par la suite que c’était un poète-écrivain.Il avait couvert de son écriture fine les pages de centaines de livres:des poèmes,des romans,des contes pour les enfants mais aussi toute l’histoire des habitants de la Cité depuis le départ de l’Ile des Baleines jusqu’à nos jours.
Chaque soir,après le repas,il se plaçait devant son écritoire et relatait les événements importants et faits divers de la journée pour ne rien oublier.

Le récit se poursuivit des heures durant.

« Nous pensions trouver refuge sur l’Ile aux oiseaux,toute proche mais le Crocéan en avait décidé autrement.
Il se déchaîna brusquement.Nous n’étions plus maîtres de notre bateau et le Vent des Globes et l’eau s’emparèrent du gouvernail nous menant à la dérive jusqu’à la haute mer.

                                


Il s’éleva une tempête violente, irrésistible. Elle nous battit à l’improviste de ses ailes et nous chassa.Sous elle, le navire, avec ses mâts courbés et sa proue plongeante, était comme un malheureux qu’on poursuit de cris et de coups, et qui, foulant dans sa course l’ombre de son ennemi, penche en avant la tête : ainsi nous fuyions sous le mugissement de la tempête  

                         

Le navire glissant sur les gouffres amers,plus léger qu’un bouchon,j’ai dansé sur les flots. »

                


Le prince, emporté dans son élan et son récit,mêlait sans le vouloir ses propres mots à des souvenirs de lecture.
Nous avions envie de sourire mais nous n’osions pas et nous nous lancions des regards complices.

Il était magnifique.Il ressemblait aux diseurs exaltés par leur texte,le regard ailleurs,perdant le contact avec la réalité et parfois leur public.

« Le bateau craquait de façon sinistre et nous étions ballottés vers des Mondes inconnus.

                                                        


Etait-ce des mirages dus à notre délire ?Nous avions des visions.

                            



Comment s'était formée cette rue flottante ? quels marins, avec l'aide de quels architectes, l'avaient construite dans le haut Atlantique à la surface de la mer, au-dessus d'un gouffre de six mille mètres ? Cette longue rue aux maisons de briques rouges si décolorées qu'elles prenaient une teinte gris-de-France, ces toits d'ardoise, de tuile, ces humbles boutiques immuables ? et ce clocher très ajouré ? Et ceci qui ne contenait que de l'eau marine et voulait sans doute être un jardin clos de murs, parmi de tessons de bouteilles, par-dessus lesquels sautait parfois un poisson ?
Nous avons erré longtemps sur les vastes océans,des jours interminables et des nuits terrifiantes,de la mer glacée du Vague à l’Âme

                                                 


jusqu’aux eaux chaudes de Lost Island sans jamais rejoindre le rivage.
                                             
                            
Chaque fois,la vague gigantesque nous repoussait au large.

                        



Après des jours de voyage mouvementé où nous avons cru mourir mille fois,enfin passa un albatros : il vint à travers le brouillard ; et, comme s’il eût été une âme, nous le saluâmes .
Nous lui donnâmes une nourriture comme il n’en eut jamais. Il vola, rôda autour de nous. 




                   



C’était un messager,un bon vent de sud souffla par-derrière le navire. L’albatros le suivit, et nous avons échoué ici sur les côtes lointaines qui bordent l’extrémité du désert de Krosoif.

                      

Mais à mesure que nous approchions de la rive, la terre nous semblait plus redoutable que la mer Le rivage était-il du roc ou du sable, était-il plat ou escarpé ?

Nous pensions reprendre la mer en direction des Flots Bleus dès le lendemain mais durant la nuit les courants marins avaient transformé la ligne côtière et le vent du désert avait soufflé si fort que notre bateau se retrouvait totalement ensablé et inutilisable,en partie détruit.

"Bien que nous nous aperçûmes en effet que le vent s’était un peu apaisé, néanmoins notre vaisseau ainsi échoué sur le sable, était trop engravé pour espérer de le remettre à flot.

Les éléments avaient décidé pour nous:nous devions rester ici.

                            

C’est ce que nous avons fait et nous avons commencé par la construction d’une simple maison.

Au fil des ans,notre Cité a grandi et est devenue prospère.
C’était un nouveau lieu de vie et d’espoir aussi l’avons-nous baptisée NOuVeAuLIeu de vIe et d’eSpoir.NOVALIIS la ville nouvelle tournée vers l’avenir,ça sonnait agréablement à nos oreilles et nos cœurs.

                     

Infortunés marins que nous étions,nous sommes devenus des princes fortunés.

Suivez votre voie petits cromimis,elle vous conduira là où le destin vous appelle. »
Le silence se fit,nous laissant aller à nos rêves incertains.

« Princesse dit notre amie la Tortue,pour que nos invités puissent circuler librement à l’intérieur de nos murs,vous devriez leur signer un laisser-passer. »
« Bien entendu.Qu’on me donne le parchemin et la plume.Elle ajusta ses lorgnons et lentement car elle bégayait tout autant en écrivant qu’en parlant,Elsynia.

                                              

Après avoir remercié poliment,nous voici introduits entre les murs de la merveilleuse Cité légendaire.
 

                        


Comme l'ont remarqué nos cromimis,le prince Mathis mêlaient ses mots à des souvenirs de lecture.Les écrits en bleu sont des phrases d'auteur.
Les reconnaissez-vous?
Si oui,dites-moi par MP de quel ouvrage ils sont extraits et le nom des auteurs (il y en a 5 différents)
Prenez le temps de réfléchir et de chercher,vous avez jusqu'au 4/12 pour m'envoyer vos réponses.

Bonne semaine et à très vite
avatar
Mitsou-star

Messages : 601
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 69
Localisation : Landes du Sud / littoral Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par KAcahuète le Mar 20 Nov - 13:38

Je viens de finir ma lecture ... bravo à Mitsou pour nous avoir, encore une fois, transportés dans son univers magique : des images splendides où nous retrouvons nos cages, comme un petit clin d’œil amical , un récit haletant (avec l'incrustation habile de nos pseudo ... quelle prouesse !)  et en bonus, un petit jeu !
Bon, va falloir que je révise mes classiques : à part un extrait (que je dois aller vérifier ) les autres ne me disent rien ... mais je vais plancher dessus !
A plus tard alors, pour cette plaisante recherche à rendre avant le 4 !!
Merci Mitsou pour cet agréable moment de lecture, qui nous laisse encore sur notre faim, avec la suite à venir pour découvrir la cité légendaire ... I love you
avatar
KAcahuète

Messages : 3077
Date d'inscription : 25/08/2017
Age : 56
Localisation : Hors hexagone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par Sakura1968 le Mar 20 Nov - 16:04

 à nos trois journaliste !


KIKI : Comme dans mon précédent post, chapeau bas pour avoir trouvé une histoire qui tienne debout et qui soit plaisante à lire avec tous ces noms de Cros originaux !
Avec toujours une présentation pleine de couleur et de gaieté... Ta marque de fabrique en quelque sorte  Very Happy 

KA : Une nouvelle découverte d'une artiste que je ne connaissais... Son oeuvre en apparence "enfantine", ne l'est pas autant que ça...
Elle refléterai, à mon sens, l'image idéalisée, que les adultes se font de ce "paradis perdu" qu'est l'enfance...
En tout cas merci, d'avoir, une fois encore, remplie ma "besace à savoir"  Very Happy 

Et enfin... mon petit Vendémiaire te remercie de l'avoir choisi pour représenter la confrérie des chevaliers 

MITSOU : Pour le moment j'ai juste profité de ta mise en page et de tes belles illustrations, comme toujours géniale...
Pour la lecture, un petit bout tous les jours durant cette semaine... mais te connaissant, je sais, à l'avance qu'elle sera plaisant et instructive... Hâte de m'y mettre à partir dès demain...
avatar
Sakura1968

Messages : 358
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 50
Localisation : Les Bouches du Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par kanougatine le Mar 20 Nov - 19:41

Merci Mitsou pour ce beau moment de rêverie, bravo pour cet article qui a du te prendre beaucoup de temps. étant arrière petite-fille de marin, cela m'a rappelé les histoires qu'on me racontait quand j'étais plus jeune pendant les grandes vacances.

Excellente idée d'y intégrer de petits passages qui vont nous faire chercher un bon moment je pense. Je suis comme Ka, je pense y reconnaitre un classique bien connu mais le reste ... aucune idée

Encore merci et bravo pour cet article
avatar
kanougatine

Messages : 385
Date d'inscription : 06/09/2018
Localisation : près de mes petits cromimis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par kiki la douce le Mar 20 Nov - 20:43

coucou,
sacré voyage chez Mitsou et quel boulot abattu dans les recherches ,les illustrations et nos cages et cromimis,merci pour les miennes,quel dépaysement a chaque fois,ce coup ci en mer ,j'ai reconnu 2/3 auteurs ,je t'envoie çà par mp ,merci cela m'a fait faire un peu de recherche et j'ai eu le plaisir de replonger dans les histoires,donc merci a toi ,repose ta vue maintenant t'as bien bossé
gros bisous,kiki

merci les amies pour vos com's,bizzzzzz
avatar
kiki la douce

Messages : 2758
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 63
Localisation : givors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par Mitsou-star le Sam 24 Nov - 23:24

Bonsoir

Merci Kiki et Ka pour vos articles et merci à nos lectrices de plus en plus rares mais toujours encourageantes et fidèles.Après tout ce qui est important ce n'est pas le nombre.
Et puis,bien des amies sont tout excusées car elles manquent de temps.

Kiki ton article est original et drôlement bien ficelé.Arriver à écrire une jolie petite histoire en incrustant tous ces noms,c'était vraiment pas évident.Et tu as parfaitement réussi.

Moi aussi je passe de longs moments devant les cromimis de Kanou à déchiffrer et parfois je ne trouve pas si facilement.Et je viens de découvrir les nouvelles trouvailles sur la causette.

Kanou,tu as de l'imagination.Je pense que tu pourrais très bien nous rejoindre ici avec un petit article si ça te tente.

Ka,je découvre Isabelle Kessedjian et ses enfants aux grands yeux étonnés qui semblent questionner et reflètent l'innocence et les rêves de l'enfance.
Certains ressemblent à des jouets rafistolés comme certains enfants qui malheureusement sont égratignés par la vie.
Et tu as su les assortir parfaitement à nos petiots qui ont aussi ces yeux d'enfants.

Bien sûr,je vais aller voir à ces adresses.Peut-être y trouverai-je un cadeau idéal pour Noël?

Pensez à mon petit jeu,même 1 réponse juste sera la bienvenue.

A jeudi,bonne nuit


Dernière édition par Mitsou-star le Dim 25 Nov - 15:22, édité 1 fois
avatar
Mitsou-star

Messages : 601
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 69
Localisation : Landes du Sud / littoral Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par Corsinette le Dim 25 Nov - 7:44


Mitsou,
pour cette histoire sur l'île des baleines,et en plus en incluant les noms des éleveurs et Novaliis,pas évident.
Toujours au Top.
Bon Dimanche.
avatar
Corsinette

Messages : 816
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 69
Localisation : 01800

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par KAcahuète le Dim 25 Nov - 18:16

Mitsou ... tu fais bien de faire le petit rappel pour ton jeu : je l'avais complètement oublié !
Bon, je t'envoie un Mp mais je n'aurai pas un score fameux : je crois n'avoir identifier qu'un seul emprunt Embarassed ... j'ai un peu honte !
avatar
KAcahuète

Messages : 3077
Date d'inscription : 25/08/2017
Age : 56
Localisation : Hors hexagone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par dodido2001 le Dim 25 Nov - 19:18

Merci pour le rappel mitsou ! Je termine ma lecture ce soir mais je crains n'avoir reconnu (et encore, j'en suis pas sûre) qu'une oeuvre, comme KA... La confusion me gagne aussi Embarassed !
Je vais essayer de faire un mini-article d'ici jeudi, du genre "carnet de voyage"...

_________________
JOYEUSES FETES !
avatar
dodido2001
Admin

Messages : 2918
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 46
Localisation : Nièvre

http://lemondedescros.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°68

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum