Le Cromimi-Nut n°50

Aller en bas

Le Cromimi-Nut n°50

Message par Mitsou-star le Mer 28 Fév - 20:31

Bonsoir amis lecteurs


Nos Cromimis sont heureux de vous présenter la 50ème édition de notre journal.
Le Cromimi-Nut est arrivé,le voici dans vos kiosques.N'oubliez pas de nouveaux articles viendront s'ajouter dans les jours prochains.
Souvenez-vous,il paraît maintenant tous les 15 jours.


                  




Pour ouvrir notre journal et "tourner les pages",il vous suffira d'ouvrir les spoiler situés en dessous de cette banderole
 


Si vous venez nous lire,ce serait sympa de laisser un petit mot pour nous dire ce que vous pensez de nos chroniques.


Bonne lecture et belle journée
avatar
Mitsou-star

Messages : 399
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 68
Localisation : Landes du Sud / littoral Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Histoire des Cromimis Le roi Charles

Message par Mitsou-star le Mer 28 Fév - 21:06

Bonjour à tous

Voici mon article déjà prêt.....hé oui! et un peu plus long pour compenser mon absence d'il y a deux semaines.
Merci à toutes mes amies journalistes d'avoir été là quand j'avais tant besoin d'elles et à nos lectrices et lecteurs??d'être fidèles à nos rendez-vous.
Je n'ai pas laissé de messages (oh la vilaine!) mais j'ai lu attentivement et avec grand plaisir vos super-z'articles.

L'histoire des Cromimis continue avec les fils jumeaux du roi Ronard et sous le règne de Charles odieux et cruel.
Spoiler:


Le roi «Charles-V-et-trois-font-huit-et-huit-font-seize»


Le règne de Charles le Tyran prit fin brusquement un jour de début Novembre.
C’était un magnifique jour d’automne rouge flamboyant et lumineux à souhait.
Lors d’une partie de chasse à courre,le roi fit une mauvaise chute de cheval.





On le transporta dans son pavillon.





Il était allongé,entouré de ses amis et de ses trophées des chasses passées.
Il pleurnichait,grognait,vociférait et insultait son entourage.
«Aïe,j’ai mal!Si au moins vous n’aviez pas effrayé et bousculé ma monture;le lascar qui a fait ça ne perd rien pour attendre.Gredins,c’est de votre faute.Attendez que je sois sur pieds et je vous ferai fouetter.»


«Et toi,sale cabot,tu as entravé mon cheval à cause que tu courrais en zig-zag.Tu auras la trique et trois jours de cachot noir sans soupe.»





Tant et si bien que ses amis s’éclipsèrent un par un entraînant avec eux le pauvre Hubert,son chien fidèle qui hurlait à la mort,effrayé par les menaces.


Il se retrouva seul à attendre le Docteur Ham qui ne paraissait pas pressé.Tout se mit à tourner et il s’assoupit.





Dans son sommeil,il entendit des grincements,des bruissements et des chuchotements étranges.
Les animaux qu’il avait chassés et empaillés s’animèrent et se mirent à lui parler.





«Tu es bien douillet quand il s’agit de ta petite personne, se moquait le renard.Quand le piège s’est refermé,j’ai attendu la mort,la priant de se presser pour mettre fin à ma souffrance.»





«Moi,dit le chevreuil,quand tu as enfoncé la dague au plus profond de mon cœur,j’ai accepté la fin et j’ai plongé mon regard suppliant dans le tien sans ébranler ta pitié.»





Le chevreuil ne le savait pas mais le roi se souvenait.Ce regard l’avait dévasté une semaine entière.Et puis il avait oublié mais aujourd’hui le remord remontait et s’accrochait tel une sangsue.


Le lièvre et le lapin lui reprochaient d’avoir été étranglés cruellement dans ses collets.





Le perdreau ,le faisan,la palombe et la bécasse se souvenaient d’avoir été fauchés en plein vol alors qu’ils montaient vers le soleil.





Le sanglier noir lui,entendait toujours cette détonation terrifiante qui avait stoppé net sa course et le canard n’avait pas encore tout à fait compris pourquoi il avait été emporté par le courant en plein milieu de sa baignade.





Le majestueux cerf à trente-deux cors et au sabot d’argent,l’âme de la grande forêt,prit gravement la parole.
«Tous ici du plus petit au plus grand,quand fut venu le temps de franchir la Porte obscure, nous sommes restés dignes et silencieux.





Et en quittant ce Monde et nos êtres chers,nous avons remercié la Vie pour les instants de bonheur qu’elle avait su nous offrir.Nous lui avons confié nos âmes afin de leur permettre de continuer à gambader dans les campagnes et les forêts en toute liberté.





Alors arrête de geindre,tu devrais avoir honte de te plaindre devant ceux que tu as fait souffrir gratuitement.»


Le grand loup gris fut le dernier à parler. «Tu as privé mes enfants d’un père pour les protéger.





Nous remercions Hubert, qui t’aime et que tu malmenais trop souvent et le beau destrier blanc que tu éperonnais sans retenue.Sous la douleur,il s’est cabré en hennissant et nous a vengé de nos peines.
Tu dois reconnaître que tu es le seul responsable de cet accident.»


Ça le roi le savait bien. «C’est ce dernier coup d’éperon qui est responsable»,pensait-il.


A cet instant,il entendit la porte de la cabane qui grinçait sur ses gonds rouillés et ce bruit le tira de sa torpeur.
Il se trouvait dans un état entre le sommeil et l’éveil.Il sentit une douleur aigüe dans son bras gauche et il pouvait à peine bouger ses jambes.
«Serait-ce Mr Ham accompagné de l’infirmière espérait-il,l’esprit encore embué,j’ai si mal…?»





Mais loin d’être le docteur c’était l’Homme Sauvage qui venait d’entrer et qui était là,au pied du lit à le regarder d’un air méprisant et accusateur.







«Oh,pensait Charles,pourvu que ce ne soit pas celui que j’ai fait conduire au bûcher l’an passé?»







L’homme qui communiquait par télépathie ne dit pas un mot.Il se contenta d’acquiescer d’un hochement de tête et disparut dans un nuage de fumée blanchâtre.





Que va devenir Charles?
Pour connaître sa décision,nous vous donnons rendez-vous dans 15 jours


Connaissez-vous les hommes sauvages des Pyrénées?

Spoiler:
Les hommes sauvages dans les Pyrénées:légende et réalité

Les légendes pyrénéennes parlent d'étranges homme sauvages. Ceux-ci vivent à proximité des humains, et détiennent les secrets de la nature. Mais il y aussi les enfants et femmes sauvages, qui eux, ont réellement existé, et dont on a conservé les témoignages. Enquête sur un mystère à mi-chemin entre la légende et le fait divers. 


                    

Les hommes sauvages dans la légende. 

Les légendes de l'Ariège évoquent d'étranges silhouettes entrevues à l'orée des bois... Les hommes sauvages, incarnation de la nature et de ses secrets, vivaient dans les bois, mais ne pouvaient se défendre d'une curiosité dangereuse pour eux-même, à l'égard des humains... Il était alors facile pour les cultivateurs de les capturer.

Les récits qui les concernent sont typiques. Un paysan (ou un berger), durant son travail, remarque la présence d'un homme sauvage qui le guette depuis un bois. L'homme sauvage essaie parfois, maladroitement, d'enfiler une paire de sabots, puis s'esquive. C'est alors que le paysan imagine un stratagème pour prendre la créature au piège : généralement, il suspend, à l'orée d'un bois, un pantalon, ou des souliers. L'homme sauvage essaie d'enfiler le pantalon ou les souliers, mais, du fait de sa maladresse, se trouve entravé. C'est alors que le paysan le capture...

Le secret des hommes sauvages.


Vous me direz, quel intérêt à capturer un homme sauvage ? Dans la légende, cela peut s'avérér très profitable. En effet, nos cousins des forêts, si l'on en croit la rumeur, seraient détenteurs des secrets de la nature, qu'ils ne livrent aux hommes que sous la menace.

Ainsi, comme les habitants de Saurat (Ariège) avaient capturé un de ces sauvages, ses compagnons lui dirent : "Quoi qu'on te dise et quoi qu'on te fasse, ne dis jamais à quoi sert le bourgeon de l'aulne".

Un autre homme sauvage, en Lavedan, aurait dit à un berger que, s'il connaissait la valeur de la fleur de l'aulne, il pourrait conduire ses boeufs avec des aiguillons d'argent.

Le maître des forces de la nature.

Secrets de la nature, bizarre alchimie des plantes : de même que d'autres êtres fantastiques (fées et démons), les hommes sauvages sont les dépositaires d'un savoir ou d'un savoir-faire occulte, qu'on ne peut leur extorquer que par la force ou la ruse.

Un autre homme sauvage de Bigorre avait trouvé une source dont l'eau rendait immortel.  



De Merlin aux Pyrénées.

Les habitués des romans de la table ronde savent bien que Merlin l'enchanteur apparaît parfois sous la forme d'un homme sauvage. On le voit par exemple dans le Merlin attribué à Robert de Boron (XIIIe siècle). Or Merlin est le fils d'une pucelle et d'un démon, doué du don de prophétie et d'un savoir surhumain.

Il apparaît ainsi que, dès le Moyen-âge, l'homme sauvage est un être qui brouille les frontières et les limites: à la fois humain et inhumain, naturel et surnaturel, inférieur et supérieur à l'homme civilisé. Il est possible que, dans nos pays occitans, ces légendes aient perduré plus longtemps qu'ailleurs.

Les hommes sauvages sont souvent présents dans l'art médiéval, comme par exemple au cloître du Jardin Massey de Tarbes, provenant de l'Abbaye de St Sever de Rustan


                             


Une hypothèse ?


En Ariège, les hommes sauvages sont appelé Iretges, d'un mot qu'on a rapproché d'hérétique. Selon Olivier de Marliave, ce nom garderait la mémoire des derniers cathares persécutés, obligés de se réfugier dans les forêts, les montagnes et autre lieux retirés, comme des hommes sauvages. Hypothèse séduisante, qu'il faudrait sans doute étayer par des arguments linguistiques.

Les hommes sauvages dans la réalité.

A côté de l'homme sauvage légendaire, il y a des hommes, enfants et femmes sauvages bien réels.


La plus connue,surnommée « La folle de Montcalm » disait avoir vécu avec ses amis les ours qui la réchauffaient.Elle fut capturée et ne supportant pas la civilisation mourut dans l’année eemporta ses secrets dans sa tombe.



Je vous souhaite un beau mois de Mars qui arrive dès demain et vous dit à bientôt
avatar
Mitsou-star

Messages : 399
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 68
Localisation : Landes du Sud / littoral Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par mousserebelle le Jeu 1 Mar - 14:50

merci Mitsou pour ces légendes captivantes et j'espère que ce mauvais roi Charles se repentira.
Gros bisous
mousse

_________________
avatar
mousserebelle

Messages : 1450
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 70
Localisation : NIMES

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par dodido2001 le Jeu 1 Mar - 15:21

Pas encore eu le temps de lire l'article de mitsou.
Je vous propose cette fois un poème, qui est attribué à Alfred de Musset (poète et dramaturge français de la période romantique, 1810-1857) et qui s'intitule Mars (ce qui tombe fort à propos, n'est-ce pas Wink !) :

Mars d'Alfred de Musset:

Ah ! que Mars est un joli mois !
C'est le mois des surprises.
Du matin au soir dans les bois,
Tout change avec les brises.

Le ruisseau n'est plus engourdi,
La terre n'est plus dure :
Le vent qui souffle du midi
Prépare la verdure.

Le rossignol n'est pas venu,
Rempli de douces notes,
Mais déjà sur le hêtre nu
Résonnent les linottes.

Par-dessus la haie en éveil,
Fier de ses fleurs écloses,
On voit le pêcher au soleil
Ouvrir ses bourgeons roses.

Gelée et vent, pluie et soleil,
Alors tout a des charmes ;
Mars a le visage vermeil
Et sourit dans ses larmes.



Pour accompagner ce poème, j'ai trouvé cette petite bande dessinée tout à fait sympathique et rigolote :






Le spectacle est un monde impitoyable ! Laughing

_________________
avatar
dodido2001
Admin

Messages : 1642
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 45
Localisation : Nièvre

http://lemondedescros.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par Corsinette le Ven 2 Mar - 14:00

Mitsou,
quel


sur Charles et la légende


Dodi,
ça me rappelle 





le temps ou il fallait apprendre par cœur les poésies.
avatar
Corsinette

Messages : 413
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 68
Localisation : 01800

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par kiki la douce le Ven 2 Mar - 17:58





Spoiler:









































Dernière édition par kiki la douce le Sam 3 Mar - 15:16, édité 1 fois
avatar
kiki la douce

Messages : 1312
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 63
Localisation : givors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par Mitsou-star le Ven 2 Mar - 19:15

Bonsoir

Kiki,c'est tellement joli et les illustrations sont d'une grande finesse.Merci pour ce conte que j'ai lu d'un seul trait et j'ai bien remarqué que le lutin est bleu!! Laughing

Dodi ,une idée très originale.Joli poème de saison et des comédiens très "humains",plus vrais que vrais.J'ai bien rigolé.

Mousse et Corsi,c'est sympa d'être déjà passées et d'avoir commenter très gentilment comme toujours.

Merci à toutes,bonne soirée.
avatar
Mitsou-star

Messages : 399
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 68
Localisation : Landes du Sud / littoral Atlantique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par Corsinette le Ven 2 Mar - 20:20

Kiki,
très belle histoire sur

beaucoup de préparation


avatar
Corsinette

Messages : 413
Date d'inscription : 19/08/2017
Age : 68
Localisation : 01800

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par kiki la douce le Sam 3 Mar - 15:08

coucou,
Mitsou ,je donne pas cher de sa peau ,avec toutes les misères qu'il a fait subir... tu nous tiens en haleine a chaque fois ,vivement la suite

Do çà sent le printemps et en plus aujourd'hui avec un beau soleil ,ta petite bande dessinée et bien à propos très drôle
 bravosssss a toute les deux 

pour vos gentils com's 
vais aller remettre dans l'ordre car ils y a erreur dans la suite dans les premiers ,désolée ,hihihi
bonne journée,bisous,kiki
avatar
kiki la douce

Messages : 1312
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 63
Localisation : givors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par KAcahuète le Mar 6 Mar - 18:25

Encore un bon moment passé à vous lire :
- une histoire toujours aussi haletante qui nous tient et nous laisse en attente de la suite (ahh, elle sait nous embobiner Mitsou !!!!!)
- un joli poème qui nous rappelle des souvenirs d'écolières et le clin d’œil en BD de Do' !
- et la jolie mise en images de Kiki' avec cette petite histoire toute en fraîcheur !!

Je vais tenter de vous suivre avec un petit article d'ici à ce week-end ... Bravo à toutes les trois !
avatar
KAcahuète

Messages : 1580
Date d'inscription : 25/08/2017
Age : 56
Localisation : Hors hexagone

Revenir en haut Aller en bas

Toup' le retour!!!

Message par Toupion le Mer 7 Mar - 19:07

Coucou


Enfin de retour!
Je suis un peu fâchée(pas trop quand même car mon petit-fils
devait mettre un message expliquant mon absence et il a oublié!)
Donc, 1 semaine dans de la famille en Hte Savoie, 1 semaine
toujours en Hte Savoie à la Clusaz dans un chalet avec mon fils
et 10 jours au Portugal (Porto) et je suis sur les rotules.....
Bon, je vais me remettre dans l' ambiance et je vais faire un article.
Je dis quand même un grand merci à Alexy car mes cromimis sont
tous vivants!
J' espère que vous allez bien et je vous envoie des gros biiiiisous.
Toup I love you
avatar
Toupion

Messages : 58
Date d'inscription : 21/08/2017
Age : 65
Localisation : Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par KAcahuète le Dim 11 Mar - 13:00

Toup' ... on attend ton article alors !!
Voici le mien ... enfin "article" est un bien grand mot, je dirai plutôt "petit interlude" n'ayant pas eu trop de temps !
Bonne lecture !

Tendez  l'oreille:




avatar
KAcahuète

Messages : 1580
Date d'inscription : 25/08/2017
Age : 56
Localisation : Hors hexagone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par kiki la douce le Dim 11 Mar - 15:33

Oh Ka  c'est 


çà me rapelle que tu nous avais fait çà il y a quelques années ,pour moi c'était une cage de Venise ,c'était trés drôle 
merci pour mes zébres le gros s'est enfin fait a sa position ,lol

Merci j'espère une suite

et oui Toupion n'a pas encore mis son article!!!!!!!!!!

edit:
ah je l'ai retrouvé ,la gazette n°75 PAGE 3
avatar
kiki la douce

Messages : 1312
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 63
Localisation : givors

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par KAcahuète le Dim 11 Mar - 18:09

Oui, oui Kiki' ... je me rappelle bien de cet article !
Faut juste trouver les cages et l'inspiration qui va avec : je préparerai un deuxième volet dès que j'aurai un peu de temps !
Merci pour ton gentil com ... !
avatar
KAcahuète

Messages : 1580
Date d'inscription : 25/08/2017
Age : 56
Localisation : Hors hexagone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par dodido2001 le Mer 14 Mar - 17:16

mitsou, kiki et KA, pour vos fantastiques artistes plein d'imagination, de poésie, de sensibilité et d'humour, moi je dis :

Je viens de finir de les lire. Un grand bravo !!!

_________________
avatar
dodido2001
Admin

Messages : 1642
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 45
Localisation : Nièvre

http://lemondedescros.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cromimi-Nut n°50

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum